Histoire de notre école

Les informations présentes sur cette page sont extraites d'un travail réalisé par Lilou Feuillen (2020) dans le cadre de son Cap'Ten (projet de fin de 6ème année).

Merci à elle pour sa recherche et sa présentation.


Origines et histoire de notre école

Avant 1929, il existait l’école Sainte-Croix, école dites pour filles, tenue par la communauté des religieuses des Filles de la Croix, mais qui accueillait tout de même quelques très jeunes garçons. C’est donc en 1929 qu’a été fondée l’école du Sacré-Cœur, située à côté de l’école Sainte-Croix, pour les garçons.
L’école sacré cœur était un hôtel particulier appartenant à la famille Hayemal, très riche famille de Spa et amis de la famille royale. La reine Marie-Henriette a logé dans l’hôtel avant d’acquérir la villa Royale. En 1924, Mr Hayemal meurt, l’immeuble est vendu. En 1929, il est à nouveau à vendre et c’est le doyen de l’époque, le chanoine Baron de Moffart qui l’achète au nom des “œuvres du Doyenné” pour en faire l’école libre pour garçons. Cette école catholique fut appelée ironiquement par les Spadois « école des Frères » car l’enseignement aurait dû être donné par les Frères de la Doctrine chrétienne qui ne sont jamais venus.

 

La chapelle de l’Institut Sainte Croix, géré pendant plus de 130 ans par les Filles de la Croix, n’existe plus depuis une vingtaine d’années. Déjà présentes à Spa à l’ancien Hospice Saint Charles dès 1847, ces religieuses ouvrirent rue A. Body, en 1862, un pensionnat pour jeunes filles, puis peu de temps après l'École Sainte Croix destinée à l’enseignement gardien et primaire. En 1890, le pensionnat cédera la place à un établissement pour enfants handicapés mentaux sous le nom d’Institut Saint Michel. Par ailleurs, au fil du temps, pendant plus d’un siècle, ce vaste complexe scolaire ne cessera de s’agrandir en s’orientant vers différents types d’enseignement.

Au milieu de la photo, une annexe de l’ancien Hôtel de l’Europe dont l’entrée était située rue Entre-les-Ponts qui a été démolie.

 

Mais avant la démolition de cette partie de l’hôtel, Suzy HODY (+2012 à 81 ans) l’épouse de Joseph CHABALLE (+2016 à 88 ans) y avait tenu pendant une dizaine d’années en 1955 une école maternelle appelée « École heureuse ou école Ste-Marie ». Cette petite école se situait à l’arrière de l’aile de l’hôtel au rez-de-chaussée. Suzy HODY avait commencé sa carrière précédemment comme institutrice maternelle à Ste-Croix.

La description du bâtiment scolaire est donnée par Joseph CHABALLE directeur de l’établissement de 1963 à 1988 qui a vécu, jeune instituteur, au deuxième étage de l’ex-maison HAYEMAL : Les pièces devenues classes étaient restées telles qu’elles étaient pour la famille du bourgmestre. Il y avait encore des grands miroirs et des plafonds stuqués comme à la Belle époque. Les élèves apprenaient la leçon dans des hautes pièces démesurées dans un luxe inadapté. L’éducation sportive se donnait soit dans la cour, soit dans les anciennes écuries aménagées. Après la guerre et surtout dans les années 1960, les plafonds furent abaissés et les décorations artistiques furent enlevées ou repeintes. En 1977, l’école des filles fusionne avec celle des garçons. En 1988, l’étage supérieur est loué à des particuliers. En 1993, le préau est reconverti en salle de gymnastique. La même année, cette école devient l’Ecole Roi Baudouin et accueille le cycle supérieur de l’enseignement primaire (les 5ème et 6ème). 

les directeurs et directrice de notre école

En 1929 sans doute une Fille de la Croix 

M.SIMONS en 1931

Joseph GILLET en 1946 connu aussi sous le titre de Commandant Gillet

Suzy Chaballe, directrice de l’école maternelle de 1955 à 1980

Me Ransonnet, directrice de l’école des filles puis 2 ans, jusqu’en 1979 de l’école mixte, au côté de Mr Chaballe.

Joseph Chaballe en 1963 à 1988 Directeur de l’école des garçons puis de l’école mixte.

Son successeur fut Jean Pierre Talbot dit Tintin. 

Et ensuite Véronique Erkenne qui dirige notre école encore aujourd’hui.

mais pourquoi notre école s'appelle-t-elle roi baudouin ?

Ses noms: Sacré-Cœur, Ste-Croix et actuellement l’école libre roi Baudouin

 

Pourquoi Roi Baudouin?

 

Il y avait 2 écoles (Ste Croix et Sacré cœur). Quand on a rassemblé les 2 écoles en 1, elle a gardé les 2 noms. Mr Talbot a eu l’honneur de rencontrer le roi Baudouin, de part son rôle de Tintin, et a beaucoup aimé ses valeurs et sa préoccupation du bien être des enfants. C’est donc, tout naturellement qu’il a choisi “Roi Baudouin” comme nouveau nom pour l'école.

Merci à Lilou pour ce beau travail.

L'histoire de notre école s'écrit tous les jours.

Peut-être en ferez-vous partie un jour ???